Bonheur, source de productivité

Le bonheur, source de productivité

Temps de lecture estimé : 1 min 51 sec

Les dernières recherches de l’université de Warwick menées par le professeur Andrew Oswald, le docteur Eugenio Proto et le docteur Daniel Sgroi du département d’économie de l’université de Warwick montrent que le bonheur augmenterait la productivité des employés.

Des économistes ont effectué de nombreuses expériences pour tester l’idée que les gens heureux travaillent plus dur. En laboratoire, ils ont trouvé que le bonheur rendrait les gens 12 % plus productifs.

C’est la première preuve utilisant des essais aléatoires et rémunérations à la pièce. L’étude inclue quatre différentes expériences avec plus de 700 participants.

Pendant les expériences, on a présenté à un nombre de participants des extraits de films comiques ou on leur a donné des chocolats, des boissons et des fruits. On a posé des questions à d’autres regardant de récents drames familiaux, tels que des deuils, pour évaluer si leur bas niveau de bonheur était associé avec leur bas niveau de productivité.

Les sujets les plus heureux sont les plus productifs

Professeur Oswald : “Des compagnies comme Google ont investi dans le support aux employés et ont ainsi vu la satisfaction des employés augmenter. Pour Google, l’augmentation est de 37%, ils savent donc de quoi ils parlent. Dans des conditions scientifiquement contrôlées, rendre ses employés plus heureux est une vraie plus-value.”

Docteur Sgroi : “L’élément important ici semble être que, plus les gens sont heureux, plus ils utilisent leur temps efficacement, augmentant ainsi l’allure à laquelle ils travaillent sans sacrifier la qualité.”

Selon le docteur Proto, les recherches ont eu des répercussions sur les employeurs dans leur politique de promotion.

Docteur Proto : “Nous avons démontré que les sujets les plus heureux sont les plus productifs et que ce schéma apparaît dans les quatre différentes expériences. Ces recherches fourniront des orientations pour le management de tout type d’organisations. Elles devraient aspirer à rendre leur lieu de travail émotionnellement sain pour leur force de travail.

L’étude est disponible en téléchargement (PDF) :
‘Happiness and Productivity’ by Andrew J Oswald, Eugenio Proto and Daniel Sgroi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Trying to get property of non-object in /home/nicolasd/public_html/vieintentionnelle.com/wp-content/plugins/a2-optimized-wp/A2_Optimized_OptionsManager.php on line 1564